+ Références

École Supérieure du Bois

|  Nantes (44)

Extension et restructuration en site occupé de l'ESB

Info Projet
Le projet
Maîtrise d'ouvrage
Région Pays de la Loire
Missions
Mission complète loi MOP
Surface plancher
2 735 m²
Montant des travaux
4 510 402 €HT (phase 1 : 3 182 239 €HT et phase 2 : 1 328 239 € HT)
État d'avancement
Phase 1 : livrée en Juillet 2012
Phase 2 : livrée en Décembre 2014
Maîtrise d'œuvre
Architecte mandataire
GOA (Johanne SAN)
Bureaux d'Études
Structure bois : Arborescence
Structure : AREST
Fluides : AREA Études Nantes
Acoustique : ITAC
HQE : AREA Canopée

Démarche environnementale

HQE sans certification, maîtrise énergétique par la protection des façades, éclairage naturel, ventilation double flux, raccordement au réseau de chaleur urbain, toitures végétalisées, confort acoustique avec plancher bois/béton.

L’école supérieure du bois est créée à l’origine à Paris en 1934 pour répondre à une double nécessité :

  • Donner au Corps des ingénieurs du génie rural et des eaux et forêts, une réelle connaissance de la transformation du bois
  • Former des ingénieurs faisant défaut aux industriels du bois

Elle est délocalisée en 1993 sur le site du campus de la Chantrerie, dans les quartiers Nord de la ville de Nantes, qui constitue alors le 1er port européen en termes d’importation de bois. Le projet de restructuration et d’extension de l’école, engagé par la région des Pays de la Loire en 2010, vise à moderniser et conforter cet outil pédagogique, avec notamment la création de nouvelles infrastructures : un bâtiment d’enseignement supplémentaire et de nouveaux ateliers. Les grands principes architecturaux établis dans le projet d’origine sont repris :

  • Pour le nouveau bâtiment d’enseignement, l’accent est mis sur la visibilité et la démonstration des performances structurelles du bois, avec une structure arborescente qui prend naissance à partir d’appuis en cépées. Au niveau de l’organisation fonctionnelle, les salles de classe sont implantées au Nord et distribuées par une double galerie au Sud
  • Pour l’extension des ateliers, la proposition s’inscrit harmonieusement dans la logique géométrique générale du site en reprenant l’organisation spatiale de l’existant et la double orientation Nord/Sud des façades, mieux adaptée aux usages d’un atelier.
Agence Johanne San - Architecture & Urbanisme
Agence Johanne San - Architecture & Urbanisme
Agence Johanne San - Architecture & Urbanisme
Agence Johanne San - Architecture & Urbanisme
Agence Johanne San - Architecture & Urbanisme
Agence Johanne San - Architecture & Urbanisme