+ Références

Îlot Bocquel, ZAC des Capucins

|  Angers (49)

Aménagement d'un quartier de ville de 340 logements

Info Projet
Le projet
Maîtrise d'ouvrage
ALTER
Missions
Mission complète de maîtrise d'œuvre urbaine
Surface totale
8 Ha
Montant des travaux
N.C
État d'avancement
Livraison des espaces publics fin 2021
Maîtrise d'œuvre
Urbaniste de la ZAC
Johanne SAN
Bureaux d'Études
VRD : Ligeis
Structure : EVEN Structures
Environnement et démarche collaborative : Wigwam
Déplacements : Transway
Acoustique : ITAC
Paysagistes
Base

Démarche environnementale

Chemins et haies bocagères conservés, valorisation du végétal en tant que facteur fondamental de qualité de vie, maîtrise de la perméabilité des sols, relations espace privé espace public pacifiées, place de la voiture réduite et limitée.

L’îlot Bocquel, au Sud du territoire de la ZAC des Capucins, se retrouve à l’articulation de différentes entités urbaines ou paysagères, constituées ou à venir Ce vaste foncier de 8 Ha est marqué par une forte identité champêtre, avec notamment ses chemins et ses haies bocagères. Le paysage du secteur Bocquel est également accentué par une forte topographie qui s’exerce du Nord au Sud, avec un dénivelé d’environ 10 mètres. L’urbanisation de cet espace répond également à la nécessité, pour le marché immobilier angevin, de réintroduire de la maison individuelle accessible et dédiée aux familles en cœur de ville.

Une nouvelle définition est donnée aux interfaces espaces publics/privés, notamment au Sud de l’îlot, où les maisons mitoyennes viennent structurer la rue, offrant des jardins bien exposés au Sud. La conception du projet identifie des façons de construire Est-Ouest ou Nord-Sud. Les parcelles donnent à construire sur 200 à 260 m² environ. La complexité du site amène à réinventer la gestion des intimités, à accompagner de façon bienveillante les futurs habitants et à les orienter sur la manière de construire, d’habiter, de composer avec ses voisins. Enfin, l’attention portée à la topographie s’accompagner d’une vision fine du traitement des sols et de leur perméabilité, à la sensibilisation des orientations bâties, de l’ensoleillement… pour créer une densité bien vécue et bien gérée.

La place de la voiture est requestionnée et la structure urbaine de l’îlot permet de la stationner à l’entrée ou sur la parcelle, de façon détachée. Si les usages se diversifient, les parcours sont également pluriels : les îlots sont traversés par des venelles, des rues intérieures ou des petits chemins.

Agence Johanne San - Architecture & Urbanisme
Agence Johanne San - Architecture & Urbanisme
Agence Johanne San - Architecture & Urbanisme
Agence Johanne San - Architecture & Urbanisme
Agence Johanne San - Architecture & Urbanisme