Îlot Est, La Roseraie

|  Angers (49)

Réhabilitation énergétique d'un ensemble immobilier de 167 logements

Voir les détails du Projet
Le projet
Maîtrise d'ouvrage
ALH (Angers Loire Habitat)
Missions
Mission complète avec tranche ferme + tranche conditionnelle + option BIM
Surface totale
SHAB total = 14 027 m²
SU tertiaire projet = 1 371 m²
SHAB logement projet = 12 656 m²
Montant des travaux
6 248 000 € HT
État d'avancement
Phase PRO
Maîtrise d'œuvre
Architecte mandataire
Johanne San
Bureaux d'Études
Structure : Even Structures
Thermique : Gelineau
Amiante : Bleu Blanc Vert
Économiste
Gousset

Démarche environnementale

Amélioration de la performance énergétique avec objectif de niveau BBC rénovation (Cep ≤ 80 kWhEP/m²/an), ajout de complexes isolants biosourcés sur les façades extérieures des logements, persiennes coulissantes pour le confort d’été, remplacement des équipements de VMC pour de l’hygroréglable.

La résidence de l’îlot Est s’implante au cœur du quartier de la Roseraie, au Sud-Ouest d’Angers, et bénéficie d’une grande proximité avec différents services urbains : place Jean XVIII et ses commerces, stations de tramway et de bus, grands équipements communautaires … Construite dans les années 1970, puis rénovée en 2005 dans le cadre du Programme National de Rénovation Urbaine (PNRU), elle comporte 167 logements sociaux (du T2 au T5), des locaux tertiaires locatifs et les bureaux de l’agence ALH «Les Deux Roses».

L’ensemble résidentiel se compose de trois ailes orthogonales organisées en U et adressées square des Jonchères, rue André Maurois et square Winston Churchill. Ces trois bâtiments s’articulent autour d’un cœur d’îlot paysager, ouvert sur le Nord et constitué d’un boisement de bouleaux. Ils présentent des dimensions imposantes (verticalité et linéarité des façades) et développent des principes architecturaux et constructifs répétitifs, faisant la part belle au béton.

L’opération de réhabilitation porte différentes ambitions :

• L’amélioration de la qualité de l’habitat pour les résidents : performance énergétique des logements, confort des parties privatives et communes, aspect esthétique des bâtiments

• L’entretien et la pérennisation du bâti pour les 25 prochaines années, le remplacement des équipements techniques en fin de vie ou obsolètes

• La mise en sécurité des biens et des personnes et l’amélioration de l’accessibilité pour les seniors ou PMR