+ Références

Lotissement de l'Épure

|  Chaumes-en-Retz (44)

Redéveloppement d'un foncier de 11 000 m² en cœur de bourg

Info Projet
Le projet
Maîtrise d'ouvrage
Bâti Aménagement
Missions
Mission complète
Surface totale
11 406 m² de périmètre opérationnel
Montant des travaux
N.C
État d'avancement
Permis d'aménager déposé
Maîtrise d'œuvre
Urbaniste / Architecte
Johanne SAN
Bureaux d'Études
VRD : Atlantique Géomètres Experts

Démarche environnementale

Aménagement frugal et efficient pour limiter l’imperméabilisation des sols, régénération de la ville sur elle-même, préservation des beaux sujets arborés, mise en valeur du mur existant en pierre de Chaume.

Le bourg de Chaumes-en-Retz se réorganise en centralité aux abords de la mairie à la suite de la libération de terrains devenus friches artisanales. La morphologie de village-rue se questionne pour recomposer les îlots d’hypercentre en bénéficiant d’un large tènement, porteur de nouvelles connexions urbaines. Cette opportunité foncière s’étire profondément au Sud de l’axe principal, la route de Pornic, pour rejoindre les lotissements réalisés dans les 20 dernières années, rue du Grand Fief.

L’esprit du bourg et ses maisons anciennes inspirent le renouvellement urbain qui s’installe à partir de la création d’une placette en continuité du parvis de la mairie. Celle-ci ouvre la route de Pornic en dilatation de la voie et positionne de nouveaux immeubles de bourg qui apportent en socle des activités et prolongent la dynamique commerciale de la route de Pornic. L’assemblage bâti dégage des retraits au service de l’espace public et affirme des nouveaux alignements en respect des échelles historiques.

Le projet d’habitat proposé décline une variété de typologies, appartements en locatifs sociaux en partie Nord, maisons groupées et maisons individuelles libres sur des terrains plus grands. Les prescriptions urbaines favorisent des alignements et orientent le bâti et les jardins pour former des ensembles structurés de bourg où l’intimité et les covisibilités sont anticipées par le jeu des murets préservés comme des assemblages à créer. La place des vélos et des voitures est cadrée pour être confortable et sécurisée grâce à des carports déportés et des emplacements imposés.

Agence Johanne San - Architecture & Urbanisme
Agence Johanne San - Architecture & Urbanisme
Agence Johanne San - Architecture & Urbanisme
Agence Johanne San - Architecture & Urbanisme
Agence Johanne San - Architecture & Urbanisme