Lotissement Embocage

|  Feneu (49)

Aménagement d'un foncier de 2,9 ha au Nord-Ouest du bourg

Voir les détails du Projet
Le projet
Maîtrise d'ouvrage
Bâti Aménagement
Missions
Mission complète de maîtrise d'œuvre urbaine
Surface totale
28 958 m² de périmètre opérationnel
Montant des travaux
N.C
État d'avancement
Permis d'aménager déposé
Maîtrise d'œuvre
Urbaniste / Architecte
Johanne San
Bureaux d'Études
VRD : Chauveau et associés
Paysagistes
Landscape U Need

Démarche environnementale

Aménagement frugal et efficient, maintien et préservation des éléments paysagers originels, création d’espaces paysagers conséquents et diversifiés pour lutter contre les îlots de chaleur et favoriser les continuités de biodiversité (prairies, noues, massif arbustif, haie).

Localisé à l’entrée Nord de la commune de Feneu, le site de projet occupe près de 3 ha à l’angle de la rue du Querré et du chemin de la Chevalerie. En limite d’urbanisation, il s’implante à la lisière du bourg, des champs et d’un espace naturel et boisé. Sa pointe Sud, au carrefour de la rue des Godelières et de la D391, est marquée par la présence de la chapelle des Vignes, édifice religieux construit au 17ème siècle et rénové récemment.

Le projet d’urbanisation de ce foncier, occupé jusqu’ici par des terres agricoles, envisage la création d’un petit quartier résidentiel de 52 logements, comprenant 31 lots individuels, 13 logements intermédiaires en locatif social et 8 lots en accession aidée.

Accessible par le Nord et l’Est, le nouveau quartier s’ouvre sur des voies partagées qui assurent la desserte de l’ensemble des lots et permettent des usages mixtes et équitables de l’espace public pour les voitures, piétons et cyclistes. En complément, un réseau de cheminements parcourt le projet du Nord au Sud et d’Est en Ouest. Implantés bien souvent à l’arrière des parcelles, ils participent au caractère champêtre de l’opération et facilitent les déplacements actifs, en direction du bourg de Feneu.

Les bocagères existantes et les arbres présentant un intérêt paysager (la quasi totalité) sont conservés et valorisés par l’aménagement du secteur. Une attention particulière est portée sur le traitement de l’espace public à l’interface de la chapelle et du quartier, afin de mettre en scène cet élément du patrimoine local et le rendre accessible aux riverains et promeneurs.