+ Références

Le Nouveau Continent

|  Angers (49)

Réhabilitation de l'îlot patrimonial de la Poste dans l'hypercentre d'Angers

Info Projet
Le projet
Maîtrise d'ouvrage
Réalités
Missions
Mission complète + OPC
Surface plancher
4629 m²
Montant des travaux
N.C
État d'avancement
Phase PRO/DCE
Maîtrise d'œuvre
Architecte mandataire
Johanne SAN
Bureaux d'Études
Structure : Even Structure
Fluides : Pouget Consultants
Économie circulaire : Bleue
Acoustique : Alhyange
Paysagistes
Landscape U Need
Économiste
Gousset

Démarche environnementale

Démarche biophilique, réemploi et économie circulaire, lutte contre les îlots de chaleur, réduction de l’imperméabilisation des sols, végétalisation du cœur d’îlot

L’îlot urbain de la Poste est un manifeste du centre-ville historique d’Angers. Construit en 1937, de style Art Déco, cet immeuble tertiaire patrimonial bénéficie d’une architecture et d’une conception classique et monofonctionnelle. Sa composition très compacte s’adresse à un espace public peu valorisé et valorisant. Pièce urbaine d’articulation entre la collégiale Saint Martin, la place Maurice Sailland et la place du Ralliement, l’îlot de la Poste mérite une réflexion profonde sur sa capacité à s’inscrire dans une stratégie de continuité d’espace public.

Le projet engage une mutation d’usage et une ouverture sur la ville grâce à une mise en connexion forte avec l’espace public afin de révéler la qualité des espaces intérieurs. La reconquête de l’îlot et de ce bâtiment paquebot vide passe par une ouverture au public de son socle : optimiser l’usage des rez-de-chaussée permet de dynamiser la relation à l’espace public. La forte identité redonnée à cet ensemble se met au service de la rénovation urbaine du centre-ville historique. Valoriser la mixité d’usage s’affirme comme la valeur fondatrice d’un îlot urbain durable et exemplaire.

La mutation d’usage cherche à domestiquer le statut de l’institution et l’austérité de sa cour intérieure, en initiant une diversification et l’aménagement de nouveaux accès sur les rues Saint Martin et Saint Julien. Le nouveau principe de distribution des espaces rend ce bâtiment rénové réversible et lui offrira la possibilité de se réinventer sans avoir recours à de lourds travaux de rénovation. En complément, ouvrir les volumes de toits très généreux offre des potentiels de vues exclusives sur le grand paysage… Cette mise en relation avec le ciel ancre le bâti dans son environnement et décuple la valeur de ce patrimoine.

Agence Johanne San - Architecture & Urbanisme
Perspective : Hive & Co
Agence Johanne San - Architecture & Urbanisme
Image : Hive & Co
Agence Johanne San - Architecture & Urbanisme
Perspective : Hive & Co
Agence Johanne San - Architecture & Urbanisme
Perspective : Hive & Co
Agence Johanne San - Architecture & Urbanisme
Perspective : Hive & Co