Résidence Fleur de Sel

|  Guérande (44)

Construction de 12 logements collectifs en ossature bois

Voir les détails du Projet
Le projet
Maîtrise d'ouvrage
Groupe Giboire
Missions
Mission complète de maîtrise d'œuvre
Surface totale
SP = 962,54 m²
SHAB = 918 m²
Montant des travaux
2 019 600 € HT, soit 2 200 €HT/m² SHAB
État d'avancement
PC déposé, en cours d'instruction
Maîtrise d'œuvre
Architecte mandataire
Johanne San
Bureaux d'Études
Structure : SISBA
Fluides : Émenda
Acoustique : Alhyange
VRD : Tecam
Économiste
Exe

Démarche environnementale

Murs à ossature bois, isolation biosourcée, optimisation de l’impact du projet sur le sol pour limiter l’imperméabilisation, chaque logement dispose d’un espace extérieur (jardin, balcon ou terrasse), jusqu’à 46m².

L’îlot 35 du lotissement «Le Chemin des Gabelous» se développe sur un foncier de 1 933 m², au Sud-Est de la ville intra-muros de Guérande. Implanté au sommet du coteau surplombant les marais salants, l’îlot offre des vues dégagées sur un paysage naturel remarquable de près de 2000 hectares.

Conformément aux orientations réglementaires du permis d’aménager, le projet du lot 35 s’organise en «L» avec un angle biaisé, résultant de la forme de la parcelle. Sur ce «L», trois petits bâtiments (A, B, et C) permettent de réaliser les 12 logements collectifs en R+2 de l’opération, avec les typologies suivantes : 2 T2, 8 T3 et 2 T4. L’articulation entre les 3 bâtiments est assurée par une circulation extérieure qui permet l’accès à l’ensemble des appartements. Ce principe de desserte en coursive permet la création de logements traversants, disposant de pièces de vie ouvertes sur le cœur d’îlot et le grand paysage.

Le projet joue sur l’implantation et la volumétrie pour limiter la hauteur totale du bâti, tout en optimisant les développés de façade et en maximisant les volumes habitables.

Pensée pour s’adapter à différents parcours de vie, l’opération est conçue selon le mode constructif poteau-poutre. Ce système, qui génère des plateaux libres de murs porteurs, présente différents avantages : mutabilité du bâtiments, modularité des logements, flexibilité de l’aménagement intérieur.

Le stationnement est géré en grande partie au RDC du bâtiment A, socle volontairement ouvert et traité en serrurerie métallique, pour permettre des percées visuelles sur le cœur d’îlot. Quelques places supplémentaires sont implantées le long de la rue au Nord de la parcelle et bénéficient d’un habillage bois type carport.